• IPIX.TV communication

« SAVOIR PRÉVENIR, SAVOIR INTERVENIR : LA VIOLENCE CONJUGALE ET LES POLICIERS

Semaine de la police 2021 : « Savoir prévenir, savoir intervenir : la violence conjugale et les policiers »


Montréal, le 10 mai 2021 – Chaque année, la Semaine de la police est l’occasion pour les différents corps de police québécois de tenir des événements afin de souligner des réalités du milieu policier et des communautés qu'ils desservent. Cette année, elle se déroule du 9 au 15 mai sous le thème « Savoir prévenir, savoir intervenir : la violence conjugale et les policiers ».

La violence conjugale est depuis longtemps une question sociale majeure, mais le début de l’année 2021 marqué par 10 féminicides, ainsi que le contexte de la pandémie de la COVID-19, nous rappelle plus que jamais que tout doit être mis en œuvre afin d’enrayer ce fléau.


« Nos policières et nos policiers doivent régulièrement intervenir lors de situations de violence conjugale et familiale. Leurs interventions, en collaboration avec celles d’autres intervenantes et intervenants, ont le pouvoir d’aider ces gens à retrouver un milieu de vie sécuritaire. Le lien de confiance qu’elles et qu’ils établissent auprès des personnes victimes permet à celles-ci de se sentir soutenues. Cela peut avoir un impact positif et considérable pour la suite des choses », souligne la directrice générale par intérim de la Sûreté du Québec, Madame Johanne Beausoleil.

Dans le Mémoire de la Sûreté du Québec dans le cadre des travaux sur la réalité policière, déposé en octobre 2020, l’une des recommandations portait sur la création d’équipes spécialisées et multidisciplinaires dédiées au développement de stratégies d’intervention, au soutien, au conseil et à la formations des patrouilleurs, et ce, afin de les aider à faire face aux problématiques de violence conjugale.


Johanne Beausoleil, directrice générale par intérim de la Sûreté du Québec

Également en 2020, la Sûreté du Québec a remporté le prix Excellence d’Intersection pour son projet de prévention Géolocalisation et nouvelles technologies : risques élevés pour les victimes de violence conjugale qui comprend divers outils destinés aux services policiers, aux intervenantes en maisons d’hébergement pour femmes et aux victimes de violence conjugale.


Aussi, parmi les outils mis à la disposition des membres policiers, soulignons la Stratégie d’intervention proactive en violence conjugale qui constitue une façon innovante d’intervenir, car elle vient renforcer les procédures existantes d'intervention en validant le niveau de sécurité des personnes ayant été ou étant victimes de violence conjugale. Elle permet de prendre connaissance du contexte dans lequel se trouve la personne victime et d'être plus proactif dans l'intervention en contexte de violence conjugale.


« Je salue la décision du gouvernement du Québec qui a consacré un montant de 71 M$ pour mieux accompagner les victimes de violence conjugale et accroître la surveillance des contrevenants, dont 27 M$ sur cinq ans seront octroyés aux corps policiers et aux services correctionnels. Grâce à une partie de ce budget, la Sûreté du Québec embauchera huit ressources supplémentaires dédiées à lutter encore davantage contre ce fléau de violence conjugale », de conclure Madame Johanne Beausoleil.

Pour plus d’information, nous vous invitons à consulter le fil Twitter et la page Facebook de la Sûreté du Québec tout au long de la Semaine de la police.

Affiche 24x32 Défi des générations VF.pn
Accédez au site de la Société Historique de Pierre-de-Saurel