Les villes desservies par la traverse St-Ignace-de-Loyola - Sorel-Tracy demandent des accommodements

(COVID-19) Les maires de Sorel-Tracy, St-Ignace-de-Loyola et de Berthierville demandent un peu d’indulgence pour les piétons qui empruntent la traverse

photo courtoisie

Présentement, le salon des passagers qu’on retrouve sur le traversier est complètement fermé aux piétons qui utilisent la traverse. Nous concevons mal que la Société des traversiers du Québec (STQ) ne soit pas en mesure de trouver une solution pour permettre aux piétons d'aller se mettre à l’abri de la pluie, du froid et du facteur vent ressenti sur le fleuve pendant la durée de la traversée.


Comme les usagers sont actuellement en nombre limité et que tous les automobilistes doivent demeurer dans leur véhicule, il y a un nombre restreint de piétons qui sont présents en même temps sur le navire et ceux-ci respectent déjà la distance physique recommandée.


D’autres moyens de transport en commun, tels métro, autobus et taxi, de même que les commerces essentiels trouvent des façons sécuritaires et des protocoles d’hygiène qui fonctionnent; pourquoi cela serait-il différent pour notre traverse?

Rappelons que ces piétons sont principalement des travailleurs de la santé et des services essentiels et que le traversier leur permet de se présenter au travail en cette période difficile.


On ose croire que ce n'est pas trop demander !


  • Serge Péloquin, maire Sorel-Tracy

  • Jean-Luc Barthe, maire de St-Ignace-de-Loyola

  • Suzanne Nantel, mairesse de Berthierville

17 vues
134195210_727204221558490_89327602660923
Accédez au site de la Société Historique de Pierre-de-Saurel