top of page

LA FORCE D'UN RÉSEAU

IPIXTV logo.png
logo_SPS-Noir660 copie.png
FAVICON-CCIST-TV-2020.png

La Ville de Sorel-Tracy dévoile le monument funéraire restauré du patriote Wolfred Nelson (vidéo)


Sorel-Tracy, le 7 juillet 2022- Le comité du patrimoine de la Ville de Sorel-Tracy a dévoilé le monument funéraire nouvellement restauré du patriote Wolfred Nelson, enterré au cimetière anglican de la rue du Collège. La pierre tombale est de retour sur son socle grâce à l’intervention du sculpteur Paul Salois qui a remis la pierre en état, en plus de repeindre l’épitaphe à la main. Symbole de l’histoire des patriotes, le monument faisait partie des priorités de préservation établies par le comité du patrimoine de la Ville de Sorel-Tracy. Les amateurs d’histoire peuvent apprécier le travail de restauration en visitant le cimetière anglican qui est situé au 197, rue du Collège à Sorel-Tracy.


Avant sa restauration, l'épitaphe de la pierre tombale de Wolfred Nelson était effacée et certains mots n'étaient plus visibles. Grâce à un travail de recherche, assisté d'une traductrice passionnée d'histoire, Paul Salois a réussi à retrouver les mots gravés dans la pierre pour ainsi les repeindre. (crédit photo : Philippe Manning)

D'une intégrité remarquable et d'une hauteur sans égale dans tous les actes de la vie, il mourut aimé et déploré de tous ceux dont les vertus exaltées l'avaient fait aimer. Il fut député P. de Sorel en 1827 à Richelieu en 1844. Également maire de Montréal en 1854-55 et président du L.C.College of Physicians & Surgeons pendant plusieurs années. De 1851 jusqu'à sa mort, il fut président du conseil des asiles et des prisons des asiles, dm. & C. Ci-après « L'œuvre la plus noble de Dieu, un honnête homme.» (traduction libre de Google traduction)

Jocelyn Mondou (conseiller municipal), Patrick Péloquin (conseiller municipal et président du comité du patrimoine), Martin Lajeunesse (maire suppléant et vice-président du comité du patrimoine), Geoffrey Shayne Packwood (Société historique Pierre-De-Saurel) et Paul Salois (sculpteur). (crédit photo : Philippe Manning)


Le maire suppléant de Sorel-Tracy, Martin Lajeunesse, souligne que « 160 ans après son décès, la région n’a pas oublié le grand patriote Wolfred Nelson. D’ailleurs, le parcours de ce grand homme continue d’inspirer et la restauration de son monument permet de perpétuer sa mémoire », souligne-t-il.



Wolfred Nelson

Fils de loyalistes, Wolfred Nelson naît à Montréal en 1791 avant de déménager, à l’âge de trois ans, à Sorel (la ville est alors nommée William-Henry). Devenu médecin à 20 ans, il sert dans la milice lors de la guerre de 1812 où il fait la connaissance des Canadiens-français dont il apprend à connaître et à apprécier leur culture. C’est ce qui l’incite à s’établir au village de St-Denis où il se marie à Charlotte de Fleurimont, avec qui il a eu sept enfants.


En 1827, il est élu à l’Assemblée législative dans la circonscription de William-Henry pour le Parti patriote, grâce à l’aide de son ami, le marchand Louis Marcoux, assassiné en 1834. Membre influent du parti, Wolfred Nelson devient une figure de proue de la rébellion de 1837-38 et de la Bataille de Saint-Denis au cours de laquelle lui et un groupe de patriotes repoussent les soldats britanniques. Mais la lutte armée échoue par la suite à Saint-Charles et à Saint-Eustache, ce qui conduit à son arrestation, à sa condamnation et à sa déportation aux Bermudes.


Wolfred Nelson rentre au pays en 1842. Élu député de Richelieu, il défend l’idée d’un gouvernement responsable et l’indemnisation des familles patriotes. En 1854, il devient le premier maire élu par vote populaire de Montréal. Il meurt à l’âge de 71 ans et est inhumé à Sorel.

Commenti

Valutazione 0 stelle su 5.
Non ci sono ancora valutazioni

Aggiungi una valutazione
326248803_566410885338070_4016003748285287942_n.png
louis_plamondon.jpg
SADC.gif
bottom of page