logo_SPS-Noir660 copie.png

Laïcité, immigration, éducation et santé : un gouvernement qui tient ses promesses.

Bilan de la session parlementaire

Laïcité, immigration, éducation et santé : un gouvernement qui tient ses promesses, affirme Jean-Bernard Émond


SOREL-TRACY, le 19 juin 2019 – Au terme de la session parlementaire, qui s’est achevée dimanche dernier, le député Jean-Bernard Émond dresse un bilan positif de ces derniers mois.


Jean-Bernard Émond, député de Richelieu

Un gouvernement qui respecte ses engagements

Fort de l’appui d’une grande majorité de Québécois, le gouvernement Legault a procédé à l’adoption du projet de loi 21, Loi sur la laïcité de l’État, et du projet de loi 9 portant sur l’immigration. « Cela fait des années qu’on discute de laïcité au Québec, sans aboutissement. Il était temps que nous mettions un terme à ce débat et que nous inscrivions enfin la laïcité au sein de l’État québécois ». En ce qui a trait au projet de loi sur l’immigration, le député caquiste est également satisfait de son dénouement, notamment pour les entreprises de sa circonscription: « J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs de la région depuis mon arrivée en poste et tous sont du même avis : le problème de pénurie de main d’œuvre est criant. Il y avait donc urgence d’adopter le projet de loi 9, qui contribuera à répondre aux besoins du marché et qui favorisera l’intégration sociale et économique des nouveaux arrivants », affirme Jean-Bernard Émond.


La deuxième session parlementaire du gouvernement Legault a également été marquée par des investissements majeurs en éducation et en santé, afin de favoriser l’accès aux services. La ministre de la Santé et des Services sociaux, Mme Danielle McCann, a d’ailleurs conclu une entente historique avec le Collège des médecins, afin de déléguer davantage d’actes aux infirmières praticiennes spécialisées et aux pharmaciens, dans le but d’améliorer l’accès aux soins de santé de première ligne.


Tel que promis en campagne électorale, le gouvernement caquiste a également procédé à l’abolition de la « taxe famille », à l’augmentation des allocations familiales pour le 2e enfant et les suivants, ainsi qu’à la réduction de la taxe scolaire.

« Le 1er octobre dernier, les Québécois ont voté pour le changement et c’est exactement ce qui se produit aujourd’hui. Notre gouvernement est à pied d’œuvre pour améliorer l’accès aux services en santé et en éducation, tout en remettant de l’argent dans les poches des contribuables et en favorisant la création de richesse, par le biais de nos entrepreneurs », souligne Jean-Bernard Émond.

Un député au travail dans sa circonscription

En plus de s’acquitter de ses fonctions parlementaires à l’Assemblée nationale, le député de Richelieu et adjoint parlementaire du ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur a multiplié les démarches pour faire avancer les dossiers de sa circonscription.


Dans le domaine de la santé, une clinique d’hiver a été mise sur pied à Sorel-Tracy, afin de permettre aux patients orphelins de voir rapidement un médecin de famille, sans devoir passer par l’urgence. Le député entend également poursuivre ses démarches pour améliorer l’accès aux soins de santé dans sa circonscription. Un suivi mensuel avec les représentants du CISSS de la Montérégie-Est, ainsi qu’une communication constante avec le cabinet de la ministre de la Santé et des Services sociaux, le comité des usagers de Pierre-De Saurel, les médecins de la région et les élus municipaux, sont à l’ordre du jour.


Au niveau des transports, le comité chargé de se pencher sur la mobilité a tenu sa première rencontre au mois de mai dernier. Ce groupe, composé d’élus, d’experts du ministère des Transports du Québec et de membres de la communauté d’affaires, chapeautera une étude pour améliorer la fluidité des transports dans la région.


Le député Jean-Bernard Émond a également obtenu près de 20 000 $ supplémentaires provenant du budget discrétionnaire de différents ministres pour soutenir divers organismes et événements contribuant au rayonnement de sa circonscription. En outre, près de 90 000 $ supplémentaires ont été versés via plusieurs programmes gouvernementaux, pour soutenir des projets structurants dans la région.

Finalement, la session parlementaire a été clôturée par l’annonce fort attendue d’un investissement de 8,5 M$ du gouvernement du Québec pour l’agrandissement du pavillon Notre-Dame de l’École intégrée d’Yamaska. Cette annonce survient après 8 ans de démarches de la part de la municipalité et de la Commission scolaire de Sorel- Tracy. Le député de Richelieu, qui a multiplié les démarches dans ce dossier, est fier de ce dénouement positif pour les élèves de Yamaska.

« Les intérêts des citoyens de ma circonscription sont au cœur de mes préoccupations et c’est en ce sens que je poursuivrai mon travail au cours des prochains mois, dans le but de continuer à faire cheminer les dossiers les plus importants pour notre région. Les citoyens de Richelieu peuvent compter sur moi », assure le député Jean-Bernard Émond.

Bureau de circonscription du député de Richelieu Virginie Brault-Lafleur, attachée politique

(450) 742-3781

Virginie.Brault-Lafleur@assnat.qc.ca

Accédez au site de la Société Historique de Pierre-de-Saurel
002.gif