• IPIX.TV communication

Excellente nouvelle économique et environnementale pour la MRC de Marguerite-D’Youville et le Québec

Verchères, le 8 décembre 2020 – La MRC de Marguerite-D’Youville se réjouit de l’annonce faite ce matin par le premier ministre du Québec, M. François Legault, à savoir que le gouvernement investira 160 millions de dollars pour l’implantation à Varennes d’une usine de production de biocarburants et d’hydrogène vert. Le projet Recyclage Carbone Varennes, élaboré par l’entreprise québécoise Enerkem et ses partenaires, est évalué dans son ensemble à 876 millions de dollars. Son implantation prochaine sur le territoire de la MRC consolide la position de la région comme pôle majeur des énergies vertes au Québec.


Le projet, attendu depuis près de 10 ans, démontre une tendance observée depuis quelques années dans la MRC, soit la multiplication des projets d’envergure et le dynamisme de son économie. Au fil du temps, plusieurs entreprises de haut niveau s’y sont établies et ont permis de créer de l’emploi en plus d’amener une grande diversification d’expertises et d’innovation qui profitent à un large spectre de domaines spécialisés dont font partie les énergies vertes. Le développement économique effervescent de la MRC a permis progressivement de regrouper des acteurs clés pour devenir une véritable vitrine technologique d’avant-garde à l’échelle nationale. Le développement de projets durables, comme celui d’Enerkem et ses partenaires, génère son lot de bénéfices tangibles tant pour l’économie que pour l’environnement.


Pour preuve, en plus des 600 emplois bien rémunérés qui seront créés durant la construction, des 100 emplois générés pour l’opération et de la consolidation des 150 emplois actuels, le projet aura également pour conséquence de réduire globalement les gaz à effet de serre de plus de 170 000 tonnes de CO2 par année.


Pour Suzanne Roy, préfet de la MRC et mairesse de Sainte-Julie, l’annonce de l’implantation de ce projet titanesque constitue à la fois une grande source de fierté et le fruit de beaucoup de travail.


« En ces temps difficiles, les bonnes nouvelles se font plutôt rares. En voilà une qui met un baume sur les effets dommageables de la pandémie sur notre économie et nos emplois. L’emplacement stratégique de Varennes et l’attrait de nombreuses industries pour la ville, combinés à une expertise grandissante dans plusieurs domaines innovants, nous font entrevoir l’avenir avec beaucoup d’optimisme, notamment sur le plan du développement d’une économie verte. Je tiens à souligner tout particulièrement l’importance de l’apport du travail acharné de M. Martin Damphousse, maire de Varennes, dans la concrétisation de cet important dossier. »
Accédez au site de la Société Historique de Pierre-de-Saurel